cle-upld

bloc-replay-congres

Vous êtes iciLe Tavini>Idéologie et histoire>Liberté, Souveraineté et Indépendance

Liberté, Souveraineté et Indépendance

Tout peuple aspire à sa liberté, c'est à dire "au pouvoir d'agir ou de ne pas agir, au pouvoir de choisir" dans quelle société il veut évoluer. La souveraineté est une nécessité, un droit, une prise de responsabilité, une évidence. Nous ne réclamons nullement un "retour en arrière", réplique préférée de nos adversaires pour nous faire passer aux yeux de la population pour des "illuminés" qui ne savent ce qu'ils disent. Nous ne voulons pas non plus un repli sur nous-même, une forme d'autarcie économique, car nous le savons aussi bien que n'importe quel économiste qu'un tel souhait relèverait de l'utopie puis qu'aucune puissance de ce monde aussi grande soit-elle ne peut s'exclure du monde économique. Ce à quoi nous aspirons est une indépendance politique qui nous permettrait une meilleure connaissance de nos possibilités, une juste jouissance de nos compétences et une meilleure ouverture sur nos partenaires du Pacifique, d'Europe et du monde entier.

Notre objectif politique : La reconquête de notre liberté, de notre indépendance

Bien plus qu’un objectif, il s’agit d’un Devoir ?

  • de mémoire par rapport à l’histoire de notre peuple ;
  • de justice par rapport à l’hégémonie de la puissance coloniale française ;
  • de protection du patrimoine de nos générations futures par rapport à la convoitise capitaliste des puissances extérieures.

Cet objectif est le seul qui puisse préserver nos valeurs morales, sociales, culturelles et économiques, et garantir d’une manière sûre la sauvegarde de toutes nos richesses.

Il est indissociable de l’accession :

  • De notre peuple à sa liberté ;
  • Et de notre pays à son indépendance.

La récupération de la souveraineté du peuple maohi, ravie par la France en 1842, est un combat politique, légal, digne et noble, qui doit permettre, par la voie démocratique, d’obtenir l’indépendance politique de notre pays.

Pourquoi cet objectif ?

Parce que notre histoire nous apprend que :

  • Au terme d’une guerre franco-tahitienne de plus de 40 années, entre 1840 et 1880, cette liberté du droit à l’identité de peuple maohi, nous a été ravie par les armes et le sang ;
  • Le 29 juin 1880, date d’annexion, représente une date fatidique pour le peuple maohi, puisqu’elle marque le jour où ce peuple libre, a perdu sa liberté, sa dignité, son âme et le respect de ses valeurs traditionnelles et culturelles ;
  • Plus tard, c’est-à-dire en 1947, la France, en nous écartant du processus international de décolonisation par une décision politique unilatérale indigne, a bafoué ce droit à l’identité reconnu et respecté de toutes les nations du monde ;
  • Entre 1917 et 1960, les intérêts capitalistes ont amené les compagnies étrangères à tirer profit et piller nos richesses naturelles notamment à Makatea avec la Compagnie Française des Phosphates de l’Océanie, laissant aux générations futures des cavités béantes, arides et sans valeur ;
  • En 1966, plus précisément à compter du 16 février, la France, ayant été chassée d’Algérie, a implanté son Centre d’Expérimentation Nucléaire sur le sol maohi consécutivement à une décision unilatérale, laissant aux générations futures plus de 30 années de pollution radioactive dont les conséquences sanitaires perdureront encore pendant plusieurs milliers voire millions d’années.

C’est pour ces raisons que :

  • La reconnaissance de cette liberté, c’est-à-dire de notre droit à l’identité de peuple maohi, est indissociable de l’accession de notre pays au statut légitime de pays indépendant ;
  • La préservation de nos richesses maritimes, la sauvegarde de notre patrimoine culturel, la protection de notre environnement, le développement de notre économie, la valorisation et le respect du peuple légitime de ce pays, sont autant d’éléments indissociables de l’accession de notre pays au statut de pays indépendant.

Nous devons considérer comme un devoir, la reconquête de notre légitimité de peuple libre et de pays indépendant. Cette démarche est la seule qui permettra au Maohi de reconquérir son statut légitime de peuple libre et à notre de pays de retrouver son statut légitime de pays indépendant. Elle illustre le fondement même de l’idéologie politique du Parti qui repose sur trois notions :

drapeau indépendance

Un peuple libre - Un pays indépendant - Un Etat souverain

Qu’est ce qu’un peuple libre ?

La liberté est une valeur universelle, inaliénable et imprescriptible, reconnue dans toute société démocratique, qui permet à chaque individu d’agir comme il l’entend, sous réserve de ne pas porter atteinte aux droits d’autrui.

Pour le "Tavini Huiraatira", un peuple libre, est un peuple responsable, capable de s’administrer lui-même, sur son territoire et dans le respect des règles établies.

Qu’est ce qu’un pays indépendant ?

L’indépendance est une notion de nature exclusivement politique et institutionnelle qui traduit sur le plan international, la situation des pays qui, du fait de leur accession à leur liberté, entretiennent des rapports directs avec les autres États et traitent avec chacun d’eux sur un pied d’égalité ;

Pour le "Tavini Huiraatira" un pays indépendant, est un pays libre, non assujetti à une puissance extérieure qui s’administre selon ses propres règles, seul et librement.

Alors, ne nous y trompons pas. Il s'agit bien là exclusivement d'une indépendance politique.

Notion d’indépendance politique et d’indépendance économique

Pour le "Tavini Huiraatira", seule la notion d’indépendance politique est à prendre en considération. Celle qui prône une indépendance politique totale vis à vis de la France afin de pouvoir, sans tutelle extérieure, librement nous auto-déterminer sur :

  • notre propre Constitution ;
  • nos propres Institutions ;
  • nos propres Lois ;

dans le respect de nos propres valeurs morales, traditionnelles et culturelles.

Ne pas confondre indépendance politique et indépendance économique. Sur le plan économique, tous les états souverains, aussi riches soient-ils, vivent en interdépendance. Ils ne peuvent se suffire à leurs propres ressources. Prétendre le contraire, relève de l’utopie.

(Page 1 sur 4)

J'aime

Tavini Huiraatira

Build me a Nation

bt-maohisocialist

bt-maohisocialist

Nos dernières actus

22-10-2013
Nucléaire : La Patrie des Droits de l’Homme joue la montre

La dernière tentative des associations de vétérans des essais nucléaires de faire reconnaître par la France ses responsabilités sanitaires a rencontré un nouveau refus, cette fois du gouvernement socialiste. 17...

Lire l'article
27-10-2013
Tahoeraa : le Fauteuil à Gaston !

Les choses ne vont pas très bien au gouvernement. Les promesses prennent leur temps. Alors le fautif est tout trouvé : encore les indépendantistes ! Contrairement à ce qui est...

Lire l'article
17-10-2013
Congrès TAVINI HUIRAATIRA en direct
Congrès TAVINI HUIRAATIRA en direct

Suivez en direct, en ligne ou sur les ondes FM de TE REO O TEFANA, le congrès du TAVINI HUIRAATIRA des 18 et 19 octobre. Réunis au Motu Ovini à...

Lire l'article